Tchad : un étudiant réfugié excelle à l’examen national du baccalauréat malgré la pandémie

25 octobre 2020

Félicitations à Ahmat Ali Abderaman, un étudiant réfugié de 23 ans vivant dans le camp de Touloum, dans l’est du Tchad, pour avoir obtenu l’un des meilleurs résultats de l’examen du baccalauréat de cette année ! Dans le système éducatif du Tchad, qui est calqué sur le modèle français, les élèves du secondaire doivent passer l’examen du bac pour pouvoir poursuivre des études universitaires.

« Je considère que j’ai simplement été impliqué et j’ai travaillé dur, c’est pourquoi j’ai obtenu ces notes. Je suis très ému par mon résultat et par le fait que je puisse rentrer à l’université. J’aime la philosophie, et c’est mon opportunité désormais d’étudier rigoureusement cette discipline, car c’est la mère de toutes les sciences » explique-t-il.

Ahmat est arrivé dans le camp de réfugiés de Touloum quand il était petit, avec sa mère et son père, décédés depuis. Il a toujours reconnu l’importance de l’éducation et a pu poursuivre ses études avec l’aide de Service Jésuite des Réfugiés (JRS), en partenariat avec le HCR et le soutien du BPRM des États-Unis.

Je suis très reconnaissant envers mes professeurs. Ils ont fait de leur mieux pendant le confinement pour assurer notre succès à l’examen.
Ahmat, étudiant réfugié vivant dans le camp de Touloum, dans l’est du Tchad

Le succès d’Ahmat au Bac de 2020 intervient après une année académique particulièrement difficile en raison de la pandémie. L’épidémie de COVID-19 a entraîné la fermeture des écoles pendant trois mois, mais les enseignants ont trouvé des moyens de garder leurs élèves engagés et impliqués dans leurs études.

« Je faisais mes recherches à la maison toute seul et je posais des questions lors des séances d’explication. J’ai demandé à JRS de m’éditer les exercices que j’ai rédigé à la maison », explique Ahmat. « Je suis très reconnaissant envers mes professeurs. Ils ont fait de leur mieux pendant le confinement pour assurer notre succès à l’examen. »

Ahmat a envoyé des mots d’encouragement à ses camarades qui n’ont pas réussi l’examen et à tous les candidats qui prendront la deuxième session du bac. « Le secret du succès est le travail acharné. Il faut rester calme, c’est de cette façon qu’on obtient de bons résultats. Ils ont la chance de pouvoir faire mieux que moi. La meilleure chose est que JRS les aidera toujours avec les fournitures scolaires. »