Nouvelles et Témoignages

Pays
Programmes
Results
13 Sep, 2021

Ryan Birjoo SJ, qui sert au sein du JRS à Beyrouth, partage son “moment boulet de canon” et sa façon de voir la vie ainsi que les enseignements de Saint Ignace dans le travail qu’il accomplit pour le JRS.

01 Sep, 2021

Le JRS continue de faire preuve de solidarité avec le peuple afghan, confronté à l’urgence et à la souffrance qui sévissent dans le pays et à soutenir les réfugiés afghans dans les régions et les pays du monde entier.

26 Aug, 2021

Quelques mois après l’éruption du Mont Nyiragongo, les gens vivent dans des abris sans aucun moyen de générer des revenus.

Deux mois après l'éruption du Mont Nyiragongo, les habitants de Mujoga et Mugerwa vivent dans des conditions précaires.
19 Aug, 2021

Wail Halou a créé Aleppo Family Volunteers, une fondation qui a aidé de nombreuses personnes pendant la crise humanitaire en Syrie.

04 Aug, 2021

Les personnes qui ont perdu leurs proches dans l’explosion de Beyrouth luttent toujours. Le JRS les accompagne dans leur parcours de guérison.

Un panneau affiche une citation d'une chanson de Fairuz, une chanteuse libanaise, qui dit "Une salutation de mon cœur à Beyrouth".
31 Jul, 2021

Le témoignage de vie d’Ignace et de Paul est source d’inspiration pour Eric Velandria SJ, Spécialiste Principal en Education du JRS, tout comme les personnes déplacées de force que il a l’honneur d’accompagner.

Eric Velandria SJ, Spécialiste Principal en Education du JRS, partage une réflexion sur la Fête de Saint Ignace de Loyola.
19 Jul, 2021

Lorsque les écoles ont fermé en raison de la pandémie de COVID-19, les élèves réfugiés, leurs parents et les enseignants ont dû trouver des moyens innovants pour garantir la poursuite de leur éducation malgré les ressources limitées.

01 Jul, 2021

Enrique “Kike” Figaredo SJ est le Préfet Apostolique de Battambang, au Cambodge, où il est connu comme “l’évêque des fauteuils roulants”, pour son aide humanitaire aux victimes de mines terrestres.

24 Jun, 2021

Ancienne étudiante en mathématiques en Syrie, Nawal ne s’attendait pas à ce que sa vie et son travail changent radicalement lorsqu’elle a décidé de fuir avec son mari et son fils au Liban en 2011.