Nouvelles et Témoignages

Des étudiantes en classe apprenant à fabriquer des serviettes hygiéniques. (Service Jésuite des Réfugiés)
Pays
Programmes
Results
07 Juin, 2019

Ngisti Zeleke a consacré une partie du travail de sa vie à aider les femmes déplacées de force. Elle est actuellement enseignante en hygiène et enseigne aux autres comment fabriquer des serviettes hygiéniques en coton doux, réutilisables et faciles à nettoyer.

Des étudiantes en classe apprenant à fabriquer des serviettes hygiéniques. (Service Jésuite des Réfugiés)
31 Mai, 2019

JRS a mis en œuvre une nouvelle technique de suivi et d’évaluation, le Changement le Plus Significatif (MSC), qui met l’accent sur les résultats et l’impact de nos services à travers des histoires de changement. Lors d’un récent atelier MSC au Liban, Omar, un réfugié syrien, a réfléchi sur l’impact des services de JRS sur sa vie.

Un homme partage son histoire de son appartement à Beyrouth. (Père Don Doll SJ / Service Jésuite des Réfugiés)
23 Mai, 2019

Aujourd’hui le Service Jésuite des Réfugiés est heureux d’annoncer la nouvelle version de notre logo, alors que nous cherchons à réagir de manière encore plus efficace à l’ampleur sans précédent de la situation mondiale des réfugiés.

Le personnel de JRS Thaïlande marche ensemble
15 Mai, 2019

Normilah, une déplacée interne des Philippines, partage les leçons qu’elle a apprises de la guerre.

Le responsable de projet de JRS Philippines, Liezl B. Tingcang, et Normilah discutent du projet Women Advocating for Peace à Lanao del Norte. (JRS)
08 Mai, 2019

Lukas Gilius, assistant financier du Bureau international de JRS à Rome, réfléchit sur son voyage en Afrique australe où il a visité des projets au Malawi et à Pretoria.

Le personnel de JRS visite un camp de réfugiés au Malawi. (Jesuit Refugee Service)
02 Mai, 2019

Basamat Osman Atom, une étudiante du programme de formation des enseignants du Soudan du sud de JRS, partage son histoire d’une éducation en fuite, et comment elle veut utiliser ses compétences pour améliorer les possibilités de toute la communauté.

Basamat Osman Atom, de la région du Nil bleu au Soudan, est en formation pour devenir enseignante avec le soutien de JRS à Maban, au Soudan du Sud. (Service Jésuite des Réfugiés)
24 Avr, 2019

JRS a mis en œuvre une nouvelle technique de suivi et d’évaluation, le Changement le Plus Significatif (Most Significant Change – MSC), qui se concentre sur les résultats et l’impact de nos services à travers des histoires de changement. Lors d’un récent atelier du MSC au Liban, Noor, un réfugié syrien, a réfléchi à l’impact des services de JRS sur sa vie.

Les femmes et leurs enfants se réunissent au Liban pour partager des histoires. (Jesuit Refugee Service)
17 Avr, 2019

L’année dernière les Nations Unies ont marqué le 20e anniversaire des principes directeurs pour les déplacés internes (GP20) en lançant un plan d’action triennal pour promouvoir la prévention, la protection et les solutions pour les personnes déplacées. Aujourd’hui, JRS a rejoint l’Organisation des Nations Unies et les autres partenaires pour exhorter les gouvernements à protéger et à soutenir toutes les personnes dépossédées et délocalisées dans leur pays.

Les femmes et les enfants travaillent dans des refuges temporaires du camp de déplacés de Muhanga, dans l’est de la République Démocratique du Congo. (Jesuit Refugee Service)
15 Avr, 2019

Un rassemblement a été organisé à Kamrieng, au Cambodge, pour marquer le 20e anniversaire du traité d’interdiction des mines. Phanna, survivante d’une explosion de mine, est venue partager son histoire avec le public.

Tun Channareth, Prix Nobel de 1997, interviewe Ou Phanna sur scène, face à l’audience. (Service Jésuite des Réfugiés)