campagnes du JRS

Campagnes

Année ignatienne

Pour célébrer le 500e anniversaire de la conversion de Saint Ignace de Loyola, le Père Arturo Sosa SJ, Père Général de la Compagnie de Jésus, a appelé à une Année ignatienne, qui a officiellement commencé le 20 mai 2021 et se terminera le 31 juillet 2022.

En cette année ignatienne, le JRS invite chacun à sortir dans le monde et à aider les plus vulnérables, y compris nos sœurs et frères réfugiés.

En savoir plus
Albert Chevallier-Tayler (1904)

Citoyens invisibles

Les personnes déplacées sont confrontées à des défis similaires à ceux vécus par les réfugiés qui ont dû fuir leur pays : violations des droits de l’homme, manque d’accès à l’alimentation, au logement, à l’éducation et d’autres besoins et opportunités fondamentaux.

FAITES-LUI UNE PLACE

Lorsqu’elles sont forcées de quitter leur foyer, les femmes et ces jeunes filles sont particulièrement vulnérables à des risques uniques et elles ont souvent très peu de possibilités de prospérer. Avec un espace sûr pour guérir, apprendre et libérer leur potentiel, elles peuvent redécouvrir l’espoir et reconstruire une vie durable pour elles-mêmes et leurs familles.

#MakeRoomForHer

Joignez-vous à nous pour demander plus d’opportunités pour elles de poursuivre leurs études et de devenir des membres intégrés de leurs communautés.

En savoir plus

#Do1Thing

Au JRS, nous croyons que nous pouvons tous faire une chose pour accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les réfugiés dans leurs communautés.

En savoir plus
Junghee, bénévole, enseigne l’anglais au Centre communautaire Arrupe à Parramatta

De Mes Propres Mains

Les réfugiés ne demandent rien de plus que d’être indépendants et autonomes. Aidez-nous à offrir des moyens de subsistance innovants pour que les réfugiés et les personnes déplacées de force puissent retrouver leur dignité, réaliser leurs talents et reconstruire leur avenir.

En savoir plus

Promouvoir l'éducation des réfugiés

Le Initiative Globale d’Éducation (GEI) est une ambitieuse campagne internationale pour nous permettre d’ouvrir les portes de nos programmes éducatifs à 250 000 réfugiés chaque année à partir de 2020. Dr. Mireille Twayigira, qui plaide en faveur des programmes éducatifs du JRS pour les réfugiés, travaille avec nous pour sensibiliser à la réalité des jeunes étudiants qui grandissent dans des camps de réfugiés. Mireille était elle-même une réfugiée, aujourd’hui médecin en exercice. Son histoire montre le pouvoir que l’éducation peut avoir dans la vie d’un réfugié.