Le JRS publie son rapport annuel 2018

14 juin 2019

De jeunes étudiantes font la queue dans une école du JRS à Baalbek, au Liban. (Entreculturas)
De jeunes étudiantes font la queue dans une école du JRS à Baalbek, au Liban. (Entreculturas)

Dans son message à l’occasion de la Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés de 2018, le Pape François nous a rappelé que Jésus-Christ « confie à l’amour maternel de l’Église » tous ceux qui sont contraints de quitter leur patrie à la recherche d’un avenir meilleur. Le pape François connaîtrait bien les paroles du fondateur de son propre ordre jésuite, Saint Ignace de Loyola, selon lesquelles « l’amour doit se manifester plus par des actes que par des mots. » En 2018, le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) a manifesté son propre ADN jésuite en fournissant des services directement à 677 804 personnes chassées de chez elles par la persécution, la guerre et les catastrophes. Avec 68,5 millions de personnes déplacées de force au début de 2018, cela signifie que JRS a servi une personne sur 100 fuyants leur foyer en quête de sécurité dans le monde.

L'amour doit se manifester plus par des actes que par des mots.
Saint Ignace de Loyola

Dans notre rapport annuel 2018, vous lirez le succès de l’Initiative Mondiale pour l’Éducation lancée par JRS à la fin de 2015. À deux ans de la fin de la campagne, nous avons déjà dépassé notre objectif de donner à 250 000 personnes l’éducation dont elles ont besoin pour se créer un avenir pour elle-même et leur famille. Avec le généreux soutien de nombreuses personnes qui partagent notre conviction que l’amour est montré plus dans les actions que dans les mots, nous avons également recueilli 81 pour cent des 35 millions de dollars dont nous avons besoin pour garder ces réfugiés dans l’éducation.

Lisez sur l’éducation que JRS fournit à 253 496 réfugiés à travers le monde, et toutes les autres façons dont nous montrons notre amour pour les réfugiés, dans notre rapport annuel.

 

Le Rapport Annuel sera bientôt disponible en Français