JRS récompensé pour son travail et son engagement en faveur des droits des réfugiés par l’IUEM

18 May 2020

Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) a été récompensé par le Prix Père Arrupe pour les droits de l’homme par l’Instituto de Estudios sobre Migraciones (IUEM) – connu pour ses recherches sur la migration, l’asile et le mouvement migratoire – de l’Universidad Pontificia de Comillas. Le Prix, qui en est à sa deuxième édition, reconnaît le mérite des individus et des institutions qui se distinguent par leur travail de défense et de promotion des droits de l’homme dans le domaine des migrations et des déplacements forcés. Il est considéré comme l’un des prix les plus importants dans ce domaine.

Avec JRS, le journaliste Jesus Blasco de Avellaneda a également été reconnu dans la catégorie Journalisme et Migration. Avellaneda a été reconnu pour son professionnalisme et son engagement à défendre les droits fondamentaux du journalisme, y compris la liberté d’expression et de la presse, et pour le respect de la dignité des plus vulnérables.

« Ce prix porte le nom du Père Arrupe, qui a fondé le Service Jésuite des Réfugiés il y a 40 ans avec une vision énorme, est une reconnaissance de tous ceux qui, tout au long de ces quatre décennies, ont servi, accompagné et plaidé la cause des réfugiés et des autres personnes déplacées de force, aidant à rendre leur visage visible et à faire entendre leur voix », explique Thomas H. Smolich SJ, directeur international de JRS.

Pedro Arrupe SJ a été le 28e Supérieur général de la Compagnie de Jésus, servant de 1965 à 1983. Il a été un pionnier dans la dénonciation des mauvais traitements infligés aux personnes déplacées de force et aux réfugiés. En 1980, Père Arrupe fonde le Service Jésuite des Réfugiés avec pour mission d’accompagner, de servir et de défendre la cause des réfugiés et d’autres personnes déplacées de force, afin qu’ils puissent guérir, apprendre et déterminer leur propre avenir. Aujourd’hui, JRS est présent dans plus de 57 pays à travers le monde, avec des programmes allant de l’éducation à la formation sur les moyens de subsistance, en passant par l’aide d’urgence, le soutien psychosocial et la réconciliation.

La cérémonie de remise des prix aura lieu par webinaire le 20 mai à 18h00, avec le cardinal Michael Czerny SJ, directeur de la Section migrants et réfugiés du Vatican qui présentera les prix.

Vous pouvez participer à l’événement ici.