Rentrée scolaire

Cinq enfants réfugiés sur dix ne pourront pas retourner à l’école cet automne. JRS fait tout son possible pour augmenter le nombre de réfugiés inscrits à l’école et nous attendons avec impatience la nouvelle année scolaire, mais nous avons besoin de votre aide.

Dans une grande partie du monde, septembre marque le début d’une nouvelle année scolaire.

Les boîtes de réception et les boîtes aux lettres sont remplies de publicités pour les fournitures scolaires et les uniformes. Les étudiants de l’université se préparent à quitter la maison et à emménager dans leur résidence universitaire ou leur appartement. Cependant, le début d’une nouvelle année scolaire est une période particulièrement difficile pour les familles de réfugiés.

Cinq enfants réfugiés sur dix ne pourront pas aller à l’école cet automne.

Seulement un pour cent de toute l’aide humanitaire est alloué à l’éducation ; cela explique pourquoi de nombreux réfugiés d’âge scolaire ne peuvent pas avoir accès à une éducation formelle. À l’échelle mondiale, seulement 62 pour cent des enfants réfugiés ont accès à l’école primaire. Ce chiffre tombe à 23 pour cent pour l’enseignement secondaire, et à moins de 1 pour cent pour l’enseignement supérieur.

JRS fait tout ce qui est en son pouvoir pour que de plus en plus de réfugiés dans le monde soient inscrits à l’école et qu’ils aient hâte de commencer une nouvelle année scolaire.

L’éducation procure aux enfants réfugiés un sentiment de sécurité et de normalité, mais le type d’éducation de qualité dispensé dans les écoles JRS leur offre également les possibilités économiques dont ils ont besoin pour vivre.

Cet automne, pensez à faire un don pour que les jeunes réfugiés puissent aller #BackToSchool pour développer leur potentiel.