Tanzanie : Soutenir les réfugiés burundais en période de COVID-19

23 July 2020

Dans le cadre du programme financé par Nuremberg, JRS a déjà distribué une centaine de stations de lavage de mains et 350 savons dans les camps de Nduta et Mtendeli, en Tanzanie. (Service Jésuite des Réfugiés)

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Tanzanie a officiellement signalé 509 cas de COVID-19, bien que les chiffres aient été lentement révélés et que les mesures gouvernementales aient suscité des inquiétudes parmi le personnel de l’OMS. Pour contrer la pandémie, JRS soutient les communautés déplacées de force dans les zones rurales qui peuvent manquer de produits sanitaires ou d’accès à des sources d’information.

En fait, la Tanzanie accueille plus de 286 100 réfugiés et demandeurs d’asile, dont la plupart ont fui le Burundi et la République Démocratique du Congo en raison de l’instabilité politique et des conflits. 85 pour cent vivent dans des camps de réfugiés. JRS a travaillé au départ dans le camp de Mtendeli, et a maintenant commencé à servir dans les camps de Nduta et Nyarugusu, dans le nord-ouest de la Tanzanie.

Dans le cadre de nos activités de prévention du COVID-19, JRS a déjà distribué une centaine de stations de lavage de mains et 350 savons dans les camps de Nduta et Mtendeli, ciblant 20 écoles primaires et secondaires, ainsi que des espaces publics tels que des hôpitaux, des marchés, des espaces adaptés aux enfants et des centres de culte dans les deux camps.

Les chefs d’établissement ont signalé à JRS que les stations de lavage des mains sont très utiles, et elles sont très demandées dans les écoles des camps. À la suite de l’annonce du gouvernement tanzanien, les centres éducatifs des camps de réfugiés ont de nouveau ouvert leurs portes fin juin 2020, après avoir été fermés en raison des mesures de confinement. Les centres éducatifs et JRS veulent donc s’assurer que les enfants et les enseignants peuvent se protéger de la propagation du coronavirus.

La radiodiffusion a également été un canal essentiel pendant les campagnes de sensibilisation menées. JRS continue de produire des flashs d’information radio pour la prévention contre le COVID-19 d’une minute et une émission de radio éducative bimensuelle sur la pandémie à Radio Kwizera, une radio communautaire à but non lucratif. Avec ce partenariat, JRS offre une heure d’information sur la propagation et la prévention de la maladie. En plus des indications sur les soins à apporter aux malades du COVID, JRS offre également un soutien psychosocial pour réduire la peur au sein de la communauté, et pour prévenir la discrimination et la stigmatisation envers ceux qui ont récemment contracté la maladie et aux survivants du virus.

JRS utilise des affiches et des bannières pour sensibiliser les gens aux gestes barrières. En utilisant des méthodes plus innovantes telles que l’installation d’un système d’information public dans le camp de Nduta et l’utilisation de haut-parleurs sur une voiture, ils ont été capables de maintenir tout le monde au courant des dernières mesures, approuvé par le gouvernement dans toute la région.