« Loin de chez soi – Pour combien de temps encore? » Reportage photo sur le déplacement prolongé

25 juillet 2022|Photo Reportage

déplacement prolongé au sud soudan
Logement de fortune pour les personnes déplacées de force à Maban, au Sud-Soudan. De nombreuses personnes vivant ici ont été déplacées depuis des décennies. (Paul Jeffrey/Misean Cara)

Le déplacement forcé est rarement un phénomène temporaire. De nombreuses personnes vivent dans des situations précaires pendant des années, voire des décennies, après avoir été déplacées.

Les situations de déplacement qui perdurent dans des pays tels que le Sud-Soudan, la République démocratique du Congo et le Tchad sont souvent négligées. L’attention limitée des médias se traduit généralement par un faible financement pour aider ceux qui vivent dans ces situations de déplacement depuis des années.

Les personnes vivant dans des situations de déplacement prolongé sont particulièrement vulnérables. Elles sont souvent confrontées à des problèmes de protection et à des restrictions de leurs droits. Beaucoup n’ont pas d’opportunités d’emploi, d’accès à l’éducation et à d’autres services, et leur liberté de mouvement peut être limitée.

Téléchargez le reportage photo pour en savoir plus et découvrir d’autres situations de déplacement négligées.

Nous ne devons pas oublier les personnes vivant dans des situations de déplacement prolongées.