RDC : Le JRS soutient les personnes déplacées à cause de la catastrophe du volcan.

27 May 2021

L' éruption massive du Mont Nyiragongo en République démocratique du Congo. (Jesuit Refugee Service)
L' éruption massive du Mont Nyiragongo en République démocratique du Congo. (Jesuit Refugee Service)

Le Service Jésuite des Réfugiés exprime ses sincères condoléances à ceux, y compris notre personnel, qui ont été touchés ou déplacés à la suite de l’éruption massive du Mont Nyiragongo en République démocratique du Congo.

L’éruption a eu un impact majeur sur les villages entourant la montagne. Les dommages aux bâtiments, aux maisons et aux moyens de subsistance se poursuivent à Goma et au-delà, alors que les répliques sismiques et les tremblements de terre ne cessent de se produire. Selon le HCR, des milliers de personnes risquent de se retrouver sans abri en raison des dégâts.

Après l’éruption, les programmes du JRS dans la région ont été suspendus ou interrompus, mais tous les membres de l’équipe du JRS sont sains et saufs. Actuellement, nos programmes les plus touchés sont ceux consacrés à l’enseignement primaire à Nyirangogo et à la formation professionnelle des personnes déplacées dans les villes de Minova et Mugungo.

Nous espérons revenir à des activités normales et nous travaillons actuellement avec d’autres organisations humanitaires afin de répondre aux besoins des personnes que nous servons, notamment en matière d’abris, d’hygiène et d’assainissement, d’éducation, de santé mentale, de soutien psychosocial et de regroupement des familles séparées.

Jesse Muzalia Wayyebwa, un collaborateur du JRS à Goma, qui a lui-même vécu une expérience extrêmement bouleversante en tentant de fuir les coulées de lave avec sa famille et les autres membres de l’équipe du JRS, a fait part de son soutien continu au travail du JRS.

« Je remercie Dieu de m’avoir donné la possibilité de faire partie de l’équipe du JRS à ce moment difficile de ma vie ; je remercie le JRS d’avoir été là à mes côtés et de m’avoir appris une fois de plus que la solidarité et la compassion envers les plus vulnérables est l’une des choses qui maintient l’espoir en vie et aide à survivre.

Aujourd’hui, nous parvenons à mettre en place des mécanismes qui atténuent la souffrance de tous les collègues et de leurs familles afin que le travail avec les bénéficiaires se poursuive dans la joie, malgré la persistance des tremblements de terre et le fait d’être loin de ceux que nous aimons. »

L’engagement du JRS demeure auprès des personnes déplacées en République démocratique du Congo, et nous poursuivrons nos efforts pour les accompagner, les servir et plaider en leur faveur.