En mémoire du Père Fridolin Pfluger SJ : Une vie consacrée à l’accompagnement des réfugiés

21 June 2021

Le Père Fridolin Pfluger SJ lors de la fête des martyrs de l'Ouganda le 3 juin 2021. (Service Jésuite des Réfugiés)

Nous prions et rendons grâce pour la vie de notre compagnon, le Père Fridolin Pfluger SJ, qui est décédé le samedi 19 juin 2021 à Kampala, en Ouganda, après avoir contracté le coronavirus. Le Père Pfluger a consacré sa vie au service des réfugiés et des personnes déplacées de force en Afrique et en Allemagne.

Son désir d’accompagner les réfugiés a commencé pendant son Troisième An aux Philippines en 1986-87, où il a rejoint le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) pendant trois mois pour aider les réfugiés dans le camp de Baatan, où les « boat people » vietnamiens vivaient à l’époque. De 2003 à 2006, il a travaillé aux côtés du JRS à Adjumani, dans le nord de l’Ouganda, où 100.000 réfugiés du Sud-Soudan étaient bloqués. Il a ensuite été nommé Directeur Régional du JRS Afrique de l’Est en 2008, coordonnant le travail du JRS en Ethiopie, au Kenya, au Sud Soudan, au Soudan, en Tanzanie et en Ouganda.

La compassion et l’engagement du père Pfluger envers les réfugiés et les personnes déplacées de force ont laissé un héritage important dans la région. Il a dirigé le lancement de nombreux projets au Sud-Soudan, comme une initiative d’éducation pour les rapatriés sud-soudanais, et il a veillé à ce que les projets déjà établis à Lobone, Yei, Kajo Keji et Nimule soient bien financés par les partenaires du JRS. Lorsque la famine s’est propagée en Somalie, pays déjà appauvri, et a forcé des milliers de personnes à fuir, il a assuré la présence du JRS à Dollo Ado, au sud-est de l’Éthiopie, pour répondre aux besoins des réfugiés somaliens. Grâce à lui, le JRS a pu créer une école primaire, un centre de formation professionnelle pour la couture, la plomberie et le tissage, ainsi qu’un centre d’alphabétisation pour adultes.

Après avoir terminé son mandat de Directeur Régional en 2012, il s’est installé en Allemagne en tant que Directeur du JRS Allemagne, plaidant pour les droits des demandeurs d’asile, des migrants et des réfugiés dans le pays. Cependant, son cœur demeurait en Afrique de l’Est, et plus particulièrement en Ouganda. Son désir s’est réalisé lorsqu’il est retourné en Ouganda en tant que Directeur National du JRS en 2018. Grâce à son leadership, le JRS a continué à offrir des services indispensables aux réfugiés urbains à la fois à Kampala et dans le nord de l’Ouganda.

Le Père Frido est retourné auprès du Seigneur le samedi 19 juin 2021, la veille de la Journée mondiale des réfugiés – un témoignage de son incroyable dévouement envers chaque réfugié qu’il a rencontré. Son engagement, son amour et son héritage pour accompagner les plus vulnérables continueront à inspirer le travail et la mission du JRS.