Myanmar

Nombre de personnes servies : 5.564

Quatorze ans après que le Myanmar ait reçu son indépendance du Royaume-Uni, en 1948, un coup d’état militaire a chassé le gouvernement civil. S’en suivit une des plus longues guerres civiles entre le gouvernement militaire et les divers groupes ethniques du pays.

Le conflit interne a forcé des centaines de milliers de personnes à fuir leur domicile. Si certains ont fui dans des pays voisins comme la Thaïlande, beaucoup sont restés déplacés dans le Myanmar. Malgré plusieurs tentatives de cessez-le-feu, la violence continue dans certaines régions. Très récemment, la bataille entre l’armée du gouvernement et l’armée de l’indépendance Kachin a causé le déplacement de plus de 6.000 personnes dans l’Etat Kachin. Ceux-ci s’ajoutent aux 100.000 déplacés qui se sont partis il y a plus de sept ans.

Le Myanmar est aussi connu pour sa persécution de la population musulmane dans l’Etat de Rakhine, lesRohingyas, à qui on refuse la citoyenneté depuis 1982. En 2017, plus de 600.000 Rohingyas ont fui le Myanmar après avoir dû affronter discrimination et violence de la par de forces gouvernementales.

Notre œuvre au Myanmar

JRS Myanmar sert les personnes déplacées dans leur pays, ainsi que des réfugiés retournés de Thaïlande. JRS soutient le travail des organisations ecclésiales locales et d’autres organisations partenaires dans des régions éloignées où l’aide gouvernementale et l’aide internationale sont peu présentes à cause des difficultés d’accès.

Dans ces régions, JRS Myanmar et les organisations partenaires se concentrent sur l’accroissement de la capacité locale et les opportunités éducatives à travers la formation des enseignants, du mentorat et de la supervision, la fourniture de matériel d’enseignement et d’apprentissage, la rénovation d’écoles et une éducation parentales. En 2017, JRS Myanmar a initié un Projet d’éducation à la paix dans l’Etat Kajah pour promouvoir la coexistence pacifique entre communautés d’accueil, déplacés internes, et réfugiés retournés.

Etant donnée la situation d’urgence dans l’Etat Kachin et le nord de l’Etat Shan, JRS Myanmar contribue aussi aux efforts de partenaires locaux pour distribuer des biens alimentaires et non-alimentaires aux personnes nouvellement déplacées et d’autres personnes affectées par les combats. Comme les enfants sont parmi les personnes affectées par le déplacement, le soutien d’urgence de JRS couvre également les structures scolaires et les moyens de transport pour les enfants allant à l’école.

 

 

Voir Notre Travail

Le camp de déplacés dans l’Etat Kachine, au Myanmar.
Le camp de déplacés dans l’Etat Kachine, au Myanmar. (Service Jésuite des Réfugiés)
Des enfants en classe dans l’école JRS (Service Jésuite des Réfugiés)
Des enfants en classe dans l’école JRS (Service Jésuite des Réfugiés)
Rol San a obtenu son diplôme au cours de formation des enseignants soutenu par JRS. Maintenant elle enseigne dans une école catholique dans la ville de Myitkyina dans l’Etat Kachine, au Myanmar (Service Jésuite des Réfugiés)
Rol San a obtenu son diplôme au cours de formation des enseignants soutenu par JRS. Maintenant elle enseigne dans une école catholique dans la ville de Myitkyina dans l’Etat Kachine, au Myanmar (Service Jésuite des Réfugiés)

Témoignages


Contacts

Directeur de pays du JRS Myanmar:

Rosalyn

mmr.director@jrs.net

Emplacements du projet:

Kachin, Kayah

Visitez Notre Page Web